61.042-BELLOU SUR HUISNE

31 mars 2017, par Joël Rodet
Les années 1990 ont permis de révéler la capitale spéléologique du département de l’Orne, et en même temps, le karstotype mondiale du primokarst. Ce résultat est dû au travail de taupe et à la qualité de la recherche scientifique menée pendant 7 ans par le Centre Normand d’Etude du Karst, entre 1993 et 2000. Le potentiel exploratoire est loin d’être épuisé. Quand au modèle karstologique, il illustre très clairement les nécessaires phases de préparation d’un réseau karstique. Grâce à ces découvertes, nous avons pu formuler en 1996, un nouveau paradygme scientifique qui s’impose peu à peu dans le domaine de la Recherche mondiale.

Le 01 janvier 2016, Bellou sur Huisne a été associée à Rémalard et à Dorceau, afin de former la commune nouvelle de Rémalard au Perche.



Carrière souterraine de La Mansonnière

61.042.01-grotte de la Mansonnière
- 6) La topographie a été levée en plusieurs séances. Elle représente aujourd’hui 687,90 m de développement morphologique, auxquels on peut rajouter 41,60 m de développement estimé, ce qui donne un total de 730 m de galeries.

- 8) RODET Joël (1994). Historique des travaux 1993 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 7 : 5-8, Ligue Spéléologique de Basse Normandie, Caen [1163-7358]
- RODET Joël (1996). Une nouvelle organisation géométrique du drainage karstique des craies : le labyrinthe d’altération, l’exemple de la grotte de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Comptes Rendus de l’Académie des Sciences de Paris, 322 (12), série IIa : 1039-1045 [1250-8050]
- RODET Joël (1997). Historique des travaux 1994 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 11 : 5-9 [1163-7358]
- RODET Joël (1998). Karstification et réseau tectonique dans la craie des collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Spéléochronos, hors série : 153-157, CERAK, Faculté Polytechnique de Mons (Belgique) [1372-6919].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1995 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 14 : 5-8 [1163-7358].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1996 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 15 : 5-9 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Les grottes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne). Spelunca, 73 : 8 [0242-1771].
- RODET Joël (1999). Historique des travaux 1997 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 16 : 2-6 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Le réseau de fracturation, facteur initial de la karstification des craies dans les collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Geodinamica Acta, 12 (2-3) : 259-265 [0985-3111].
- RODET Joël (2007). Les fantômes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne) ou comment l’Orne est devenu un département "spéléologeable". Spelunca, 108 : 23-32 [0242-1771].

61.042.02-grotte Grasteau-Hivert
- 6) la topographie relevée le ..., offre un cumul de 66,50 m de développement morphologique.

- 8) RODET Joël (1994). Historique des travaux 1993 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 7 : 5-8, Ligue Spéléologique de Basse Normandie, Caen [1163-7358]
- RODET Joël (1996). Une nouvelle organisation géométrique du drainage karstique des craies : le labyrinthe d’altération, l’exemple de la grotte de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Comptes Rendus de l’Académie des Sciences de Paris, 322 (12), série IIa : 1039-1045 [1250-8050].
- RODET Joël (1997). Historique des travaux 1994 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 11 : 5-9 [1163-7358].
- RODET Joël (1998). Karstification et réseau tectonique dans la craie des collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Spéléochronos, hors série : 153-157, CERAK, Faculté Polytechnique de Mons (Belgique) [1372-6919].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1995 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 14 : 5-8 [1163-7358].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1996 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 15 : 5-9 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Les grottes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne). Spelunca, 73 : 8 [0242-1771].
- RODET Joël (1999). Historique des travaux 1997 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 16 : 2-6 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Le réseau de fracturation, facteur initial de la karstification des craies dans les collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Geodinamica Acta, 12 (2-3) : 259-265 [0985-3111].
- RODET Joël (2007). Les fantômes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne) ou comment l’Orne est devenu un département "spéléologeable". Spelunca, 108 : 23-32 [0242-1771].

61.042.03-Porches n° 82-83-89 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 15,50 m de galerie.

61.042.04-Porches n° 22-23-24 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 12 m de galerie.

61.042.05-Porches n° 20-21 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 8,50 m de galerie.

61.042.06-Porche n° 86 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 7 m de galerie.

61.042.07-Porche n° 8 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 6,50 m de galerie.

61.042.08-Porches n° 25-26 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 6 m de galerie.

61.042.09-Porche n° 53 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 5 m de galerie.

61.042.10-Porches n° 65-66-67 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 4,10 m de galerie.

61.042.11-Porche n° 2 de la Mansonnière (Réseau Sud)
- 6) La topographie relevée le ..., représente 4 m de galerie.

61.042.12-Porche n° 3 de la Mansonnière (Réseau Sud)
- 6) La topographie relevée le ..., représente 4 m de galerie.

61.042.13-Porche n° 5 de la Mansonnière (Réseau Sud)
- 6) La topographie relevée le ..., représente 4 m de galerie.

61.042.14-Porche n° 47 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 3,50 m de galerie.

61.042.15-Porches n° 17-18 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 3 m de galerie.

61.042.16-Porche n° 19 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 3 m de galerie.

61.042.17-Porche n° 52 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 3 m de galerie.

61.042.18-Porche n° 4 de la Mansonnière (Réseau Sud)
- 6) La topographie relevée le ..., représente 2,50 m de galerie.

61.042.19-Porche n° 57 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 2,50 m de galerie.

61.042.20-Porche n° 1 de la Mansonnière (Réseau Sud)
- 6) La topographie relevée le ..., représente 2 m de galerie.

61.042.21-Porche n° 87 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 2 m de galerie.

61.042.22-Porche n° 16 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 1 m de galerie.

61.042.23-Porche n° 50 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 1 m de galerie.

61.042.24-Porche n° 51 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 1 m de galerie.

61.042.25-Porche n° 70 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 1 m de galerie.

61.042.26-Porche n° 75 de la Mansonnière
- 6) La topographie relevée le ..., représente 1 m de galerie.

Réseau de la Petite Mansonnière

61.042.xx-réseau de la Petite Mansonnière
- 1) Le réseau de la Petite Mansonnière est constitué du Porche n° 2, du Porche du Rail, du Porche du Dôme, du Porche n° 5, du Porche de la Foire à Tout, du Porche du Fer à Cheval, du Porche du Puits et du Porche de l’Orvet.

- 6) La topographie relevée le ..., offre 106 m de développement morphologique.

- 8) RODET Joël (1996). Une nouvelle organisation géométrique du drainage karstique des craies : le labyrinthe d’altération, l’exemple de la grotte de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Comptes Rendus de l’Académie des Sciences de Paris, 322 (12), série IIa : 1039-1045 [1250-8050]
- RODET Joël (1997). Historique des travaux 1994 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 11 : 5-9 [1163-7358].
- RODET Joël (1998). Karstification et réseau tectonique dans la craie des collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Spéléochronos, hors série : 153-157, CERAK, Faculté Polytechnique de Mons (Belgique) [1372-6919].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1995 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 14 : 5-8 [1163-7358].
- RODET Joël (1998). Historique des travaux 1996 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 15 : 5-9 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Les grottes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne). Spelunca, 73 : 8 [0242-1771].
- RODET Joël (1999). Historique des travaux 1997 dans le karst de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne). Hypogées, 16 : 2-6 [1163-7358].
- RODET Joël (1999). Le réseau de fracturation, facteur initial de la karstification des craies dans les collines du Perche : l’exemple du site de la Mansonnière (Bellou sur Huisne, Orne, France). Geodinamica Acta, 12 (2-3) : 259-265 [0985-3111].
- RODET Joël (2007). Les fantômes de la Mansonnière (Bellou sur Huisne) ou comment l’Orne est devenu un département "spéléologeable". Spelunca, 108 : 23-32 [0242-1771].

Puits à eau de Bellou

Carrière souterraine n° 2 de la Mansonnière

Carrière souterraine dite La Carrière

Carrière souterraine X

RSS | Contact | Plan du site | ©2007 CNEK sous licence Creative Commons License | designed by lonia