Patrimoine Géologique de Haute Normandie

11 octobre 2013, par Joël Rodet
Geological Heritage in Upper Normandy / Patrimônio Geologico em Alta Normandia
Créée en 2012, la Commission Régionale du Patrimoine Géologique de Haute Normandie a pour objectif l’inventaire des éléments du patrimoine géologique de notre région. A ce titre, plusieurs membres du CNEK ont intégré cette commission au titre d’expert : Jean-Luc Audam (milieu souterrain artificiel), Joël Rodet (karst, domaine souterrain naturel et artificiel, géomorphologie), Danièle Sayaret (domaine souterrain naturel et artificiel) et Jean-Claude Staigre (paléontologie, karst, domaine souterrain naturel et artificiel).

La Commission Régional du Patrimoine Géologique de Haute Normandie (CRPG) est l’émanation du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN), siégeant en Préfecture, au titre de conseil scientifique dans le domaine naturel. Le coordonnateur de la commission, est Jérôme Tabouelle, géologue membre du CSRPN et nommé par ce dernier.

La création de la CRPG est la suite logique de l’étude confiée en 2010 à Marc Crampon, par la DREAL de Haute Normandie. La mission de ce géologue était de :
- contacter les différents experts en géologie régionale,
- proposer des sites "potentiels",
- élaborer des fiches techniques.

La CRPG est pilotée par la DREAL. Les fiches sont saisies par un opérateur régional, à savoir le Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute Normandie. Une fois approuvées par la CRPG, les fiches sont validées par le CSRPN puis transmises au Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) à Paris, coordonnateur national, puis au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, pour validation nationale.

La CRPG se réunit chaque trimestre pour examiner les dossiers de sites naturels préparés par des experts (membres de la commission) et les représentants du Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Normandie, situé à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Ses objectifs sont :
- de valider des fiches de sites géologiques,
- de valoriser l’inventaire ainsi établi.

La philosophie adoptée est :
- inventorier tous les phénomènes naturels constitutifs du patrimoine haut normand,
- ces phénomènes concernent les paysages (géomorphologie), la géologie des roches et formations superficielles (stratigraphie, lithologie, paléontologie, sédimentologie, tectonique, etc.), l’histoire de la géologie (selon leur importance régionale, nationale, voire internationale),
- leur approche peut être ponctuelle, notamment dans le cas d’un élément isolé, mais aussi globale lorsqu’on peut regrouper les phénomènes dans une entité spatiale, recouvrant alors plusieurs valeurs, dont souvent la dimension géomorphologique,
- cette étude, par le jeu de valorisation de certains critères, permet de dégager des géosites ou des géosecteurs de valeur locale, départementale, régionale, nationale, voire internationale. Aujourd’hui les sites examinés les plus marquants, sont les Falaises d’Etretat, le méandre concave des Andelys, Le Cap d’Ailly, la Côte Sainte Catherine, la Fosse Marmitaine, la coupe des paléo-terrasses de Saint Pierre lès Elbeuf, la grotte des Petites Dales, le complexe souterrain de Caumont, la carrière Lafarge de Saint-Vigor-d’Ymonville, le cap de La Hève. D’autres enrichiront cette liste dès lors qu’ils auront été examinés par la CRPG.

Bien entendu, le milieu souterrain, les grottes mais aussi le karst dans son acception globale, sont des éléments clairement intégrés dans cette démarche, qui intéressera assurément tous les amateurs du sous-sol, les spéléologues et les chercheurs.

RSS | Contact | Plan du site | ©2007 CNEK sous licence Creative Commons License | designed by lonia