Bienvenu sur notre site

Karst de Minas Gerais : 3 - Jequitai

Le Curral de Pedras est un des sommets du sud-ouest de la Serra da Grupiara, massif calcaire au contact des dépôts quartzitiques de la Serra das Porteiras. La Grupiara culmine à 984 m d’altitude, et se développe sur le territoire du municipe de Jequitai, entre Pirapora et Montes Claros.

Il s’agit d’une colline orientée NE/SW, qui culmine à 825 m, soit environ 200 m au-dessus de la plaine alluviale du Rio Jequitai, affluent de la rive droite du Rio Sao Francisco. Ce massif est constitué de calcaires néoprotérozoïques du Groupe Bambui (Supergroupe Sao Francisco) avec des intercalations (...) lire la suite

Bibliographie et Travaux

Le CNEK publie les travaux de ses membres. Pour cela, il dispose de deux revues : Spéléo-Drack - collection monographique de spéléologie normande, et Spéléo-Tract - organe de diffusion rapide. Il propose aussi les Editions du CNEK, regroupant des documents aussi divers qu’une thèse, des Actes de Congrès, ou des rapports. C’est ainsi qu’il a décidé de rassembler ses travaux brésiliens dans une nouvelle collection "Carso Brasiliensis".

The CNK publishes its membres’ research works. It offers two series : Speleo-Drack - complete work collection of norman speleology and Speleo-Tract - quick diffusion serie. It offers too the Editions du CNEK supply of thesis, Proceedings or research reports. Brasilian works are now listed into a new collection "Carso Brasiliensis".

O CNEK publica os trabalhos de pesquisa dos seus socios. Ele oferece duas revistas : Speleo-Drack - coleção monografica de espeleologia normanda e Speleo-Tract - orgão de difusão rapida. Além dessas, ele publica nas Editions du CNEK, documentos diversos como monografia de tese, Atas de congresso, relatorios de pesquisa. Agora os trabalhos sobre o carste brasileiro constituem uma nova coleção "Carso Brasiliensis".

Depuis sa création, le CNEK, héritier d’une longue tradition de publication, a pour objectif fondamental, de publier les travaux de ses membres. De ses deux principales origines, le Groupe Spéléologique du Havre (GSH) et la section spéléologie de l’Athlétique Club Renault Cléon (ACRC), le CNEK a (...) lire la suite

1 - histoire de la Spéléologie Normande


- Depuis 1966, à l’instar du Groupe Spéléologique de la Maison des Jeunes et de la Culture du Havre, les spéléologues normands ont publié en créant leurs propres revues.
- Since 1966, first with the Speleological Group of the Youth and Culture House of Le Havre, the norman speleologists and cavers published, creating their own journals.
- Desde 1966, imitando o Grupo Espeleologico da Casa dos Jovens e da Cultura de Le Havre, os espeleologos normandos publicaram, criando as suas revistas propias.

Les bulletins internes, n’étant pas, par définition, conçus pour une diffusion à l’extérieur de l’association, ne peuvent pas être retenus comme une publication (il y a "public" dans le mot et donc le contraire de "privé") et en conséquence nous ne les avons pas mentionnés. La liste que nous avons établie (...) lire la suite

2 - Karst de la craie - Chalk karst - Carste em greda

La Risle est un des cours d’eau issus du Perche, qui s’écoule vers la Seine et la Manche. Dans leur traversée de la moitié méridionale du département de l’Eure, ces rivières sont suspendues plusieurs mètres au dessus de la nappe aquifère, ce qui génère des pertes, à l’image du célèbre "Sec-Iton". C’est ce que vient de subir la Risle entre Ajou et Grosley.

La Risle se perd dans le sous-sol Samedi 28 juillet 2012, entre 13 et 16 h, la Risle a disparu, s’engouffrant entièrement dans une bétoire ouverte dans son lit, à la limite des communes d’Ajou et de La Houssaye, en aval de La Ferrière sur Risle. La presse locale s’en est fait largement l’écho. (...) lire la suite

Spéléo-archéologie en Mayenne

Les travaux entamés en 1999 dans le site du "canyon de l’Erve" près de Saulges (Mayenne), avec les archéologues de Rennes et du Museum d’Histoire Naturelle de Paris, portent leurs fruits. L’étude karstologique en cours a déjà permis de dégager plusieurs phases de l’évolution géomorphologique du système. Elle a contribué à définir "l’espace archéologique" dans la Cave à Margot, cavité fortement dénaturée par un aménagement lourd à la fin du 19ème siècle. C’est dans cet "espace archéologique" que nos collègues archéologues ont identifié plus de 100 gravures préhistoriques. Un travail fantastique en cours, sous la direction de Romain Pigeaud.

Les travaux menés dans le site du "canyon" de l’Erve portent sur le milieu naturel et s’insèrent dans une approche pluridisciplinaire dirigée par nos collègues archéologues. 1- Organisation du système Dans l’ensemble des cavités accessibles sur le site, on peut dégager le schéma de galeries-collecteurs (...) lire la suite

Autres grottes de la craie

La grotte de la Mansonnière, s’ouvre dans la carrière souterraine éponyme, à proximité de la route D.11 menant de Rémalard à Berd’huis, dans le département de l’Orne. Située dans un site classé "Natura-2000", elle n’est pas accessible pendant la période d’hibernation des chiroptères (novembre à avril). Avec un développement cumulé dépassant 1000 m, elle est un site fondamental de l’activité spéléologique, non seulement dans l’Orne mais aussi pour la région normande. Les qualités morphologiques du labyrinthe souterrain, exceptionnelles dans le contexte karstologique mondial, en font un karstotype qu’il est nécessaire de protéger.

L’entrée se réalise par une carrière souterraine, fermée par une porte métallique. Des ouvertures étroites sont maintenues pour permettre l’accès des chiroptères et pour assurer un minimum de ventilation, les conditions de conservation des entrées étant relativement dégradées par les courants d’air qui (...) lire la suite

RSS | Contact | Plan du site | ©2007 CNEK sous licence Creative Commons License | designed by lonia